La solution pour le retraitement endodontique

Le retraitement endodontique est un acte indiqué à la suite de l’échec d’un traitement endodontique initial. Cet acte, réputé difficile, comporte deux phases : une phase de mise en condition coronaire suivie de la phase de reconditionnement radiculaire.

La ligne R-ENDO de MICRO-MEGA est un concept global dédié au retraitement. Parfaitement adaptée aux matériaux d’obturation les plus communs tels que gutta percha et pâte d’obturation et associée à un protocole simple garantissant un maximum de sécurité, cette méthode permet de désobturer et de mettre en forme le canal radiculaire, sans qu’aucune méthode de mise en forme complémentaire ne soit nécessaire. Les limes R-ENDO sont spécialement étudiées en termes de conicités, pas et longueur pour assurer un accès progressif à chaque niveau de l’espace radiculaire.

R-ENDO comporte une lime manuelle en acier (Rm) pour fracturer la pellicule dure du matériau d’obturation et 4 instruments Nickel Titane en rotation continue pour supprimer les contraintes coronaires (Re) et la mise en forme progressive des 3 niveaux de l’espace radiculaire (R1, R2, R3).

retraitement endodontique

Séquence 2 en 1

  • Une méthode unique pour la désobturation et la finition du canal radiculaire
  • Un protocole simple et facilement mémorisable
  • Elimination des anciens matériaux d’obturation et nettoyage pariétal efficace
  • Obturation après retraitement selon les méthodes habituelles

Accès apical sécurisé

  • Respect de la trajectoire canalaire initiale
  • Reproductibilité des résultats
  • Pointe inactive sur tous les instruments de la séquence pour éviter tout risque de fausse route ou de perforation

Publicité – CE 0459. Année marquage CE : 2001. Classe médicale IIA selon directive 93/42/CEE. Organisme certificateur : LNE/G-MED.
Ce dispositif médical est destiné aux chirurgiens-dentistes, habilités à prodiguer des soins dentaires.
Lire attentivement les instructions figurant sur l’étiquette et sur le protocole.
Fabricant MICRO-MEGA.

Cas cliniques

Questions fréquentes